TOUCHE PAS A SAINT-JUST ET A MA COLLINE

Les Voies Lyonnaises vont modifier profondément la vie des habitants, des commerçants et des usagers (écoles, hôpitaux, lieux de culte) de notre quartier. Ces projets, malgré tout l'intérêt qu'ils représentent, n'ont fait l'objet que d'une concertation  de façade, sans débat démocratique, sans qu'il ne soit possible de dire simplement oui ou non au projet.

Dernière minute : 10 associations et collectifs interpellent la métropole dans une lettre ouverte 

10 associations (dont Touche pas à Saint-Just et à ma Colline) ont travaillé ensemble pour co-signer une lettre ouverte dont la diffusion élargie a débuté ce jour.

Les associations et collectifs signataires de cette lettre ouverte constatent toutes qu’elles n’ont pas bénéficié, à ce jour, d’un dialogue constructif entre les élus en charge de la voirie et des mobilités de la Métropole de Lyon et de la Ville de Lyon, d’une part, et ses habitants, d’autre part, et ce, en dépit de leurs efforts constants et répétés depuis de longs mois.

Face aux risques importants que certains projets d’aménagement de la voirie sont susceptibles de faire courir à l’économie locale, à l’attractivité de la Métropole, à la vitalité des quartiers et à la qualité de vie des habitants en raison de la dégradation prévisible des conditions de déplacement dans la Métropole, nous appelons à renouer avec l’esprit de concorde sans lequel les besoins et aspirations des habitants ne peuvent être réellement pris en compte.

Lien vers la lettre ouverte inter-associations

Nous ne sommes en aucun cas opposés à la pratique du vélo et notre propos n'est pas de faire la promotion du tout-voiture.

Nous souhaitons que l'évolution nécessaire de nos modes de déplacement prenne en compte tous les modes de transport. La priorité doit aller aux transports en commun, accessibles à tous.
 

L'objectif principal des Voies Lyonnaises n'est pas de favoriser la pratique du vélo, elle est d'empêcher la circulation des voitures dans et vers le centre-ville. Evolution souhaitable à long terme, mais comme souvent on met la charrue avant les boeufs.

 

Nous souhaitons que cette évolution s'inscrive dans un projet intelligent, qui s'appuie sur des études d'impact réelles, et sur une véritable modélisation des déplacements du futur. A ce jour pas d'études d'impact, pas d'étude de report de trafic, pas d'étude d'impact écologique, juste une succession de petits projets : 13 Voies Lyonnaises découpées en 70 tronçons pour éviter un débat global et une Enquête d'Utilité Publique. Diviser pour mieux règner ! 

 

Nous demandons l'arrêt des projets de Voies Lyonnaises sur Saint-Just et Fourvière en attendant que de véritables alternatives à la circulation automobile soient mises en place (transports en commun, parking relais,...).

Oui au renouveau du quartier, non a la VL 12 dont le seul objectif est de couper l'accès au  centre-ville  : 

A nouveau, la Métropole veut passer en force avec un scénario 3 qui a simplement gommé les délires infaisables de la rue de Trion et qui confirme la volonté, au-delà des pistes cyclables, de perturber au maximum toute circulation dans Saint-Just et vers le centre-ville.

 

Mme Nadine Georgel, Maire du 5e arrondissement, déclare au Progrès le 22 février 2024 :

Concernant la phase d’expérimentation :

N.Georgel : Non, le projet ne sera pas retiré à l’issue de la phase d’expérimentation …

 

Concernant les Voies Lyonnaises rue de Trion :

N.Georgel : … il faut diminuer le trafic automobile … il faut une petite forme de verrou, d’entonnoir pour que le secteur soit moins attractif…

Nadine Georgel, Maire du 5e, a décidé de tuer le quartier

de Saint-Just et d’empêcher quiconque de le traverser

 

Ses amis de la Métropole de Lyon, Fabien Bagnon et Bruno Bernard,

ont décidé eux de tuer la ville de Lyon et d’empêcher quiconque de la traverser

Il est urgent de réagir, rejoignez-nous !